27 de març, 2007

Inauguration jeudi de l'"autoroute ferroviaire" Perpignan-Luxembourg







La France et le Luxembourg inaugureront jeudi l'"autoroute ferroviaire" Perpignan-Luxembourg, la plus longue d'Europe, qui permettra d'acheminer 30.000 camions par an.

Le ministre des Transports, Dominique Perben, et son homologue luxembourgeois, Lucien Lux, couperont le ruban inaugural de cette réalisation lors d'une cérémonie à Bettembourg (Luxembourg), proche de la frontière franco-luxembourgeoise. L'inauguration donnera lieu à la première circulation d'essai sur l'ensemble de l'itinéraire, a précisé le ministère des Transports à Paris. La nouvelle liaison de ferroutage, longue de plus de mille kilomètres, transportera des semi-remorques du nord au sud de la France à bord de trains équipés avec les wagons articulés surbaissés conçus par Modalohr, la société alsacienne pilote du projet. Ce service entrera pleinement en phase commerciale à la fin du printemps à raison d'un train par jour qui fera l'aller-retour et pourra transporter jusqu'à 40 remorques de camions, selon Philippe Mangeard, président de Modalohr, filiale du groupe Lohr, par ailleurs constructeur de remorques porte-autos et de tramways sur pneus.
Les trains, composés de 20 wagons-doubles, partiront du Luxembourg en fin d'après-midi pour rejoindre Perpignan en début de matinée et repartiront vers le Nord en fin d'après-
midi, selon Réseau Ferré de France (RFF). L'économie de CO2 est estimée par le ministère français à 80% par rapport à une liaison routière. La ligne sera exploitée par Lorry-Rail, société commune à la Caisse des dépôts et consignations qui en détient 42,6%, au groupe Vinci (19,9%), à la SNCF, aux Chemins de fer luxembourgeois, à Modalohr (12,5% chacun) et à l'organisation professionnelle TLF (Transport et Logistique de France), détentrice d'une action. "Le tarif moyen de 0,90 EUR par kilomètre et par remorque pour un client régulier sera inférieur au coût du trajet par la route qui atteint 1,05 EUR. Le train sera plus rapide (15 heures de trajet contre 17 à 22 h pour la route) et fonctionnera 7 jours sur 7", selon le président de Modalohr M. Mangeard qui indique avoir identifié "un millier" de clients potentiels. La création de la liaison a nécessité 54 M EUR d'investissements pour les infrastructures, l'achat de wagons et la mise en oeuvre du service, financés notamment par l'Etat français, RFF, les Chemins de fer luxembourgeois et Lorry-Rail.
L'augmentation progressive de la fréquence de circulation des trains jusqu'à 15 par jour pourrait permettre de transporter "plusieurs centaines de milliers de poids lourds" par an, selon M. Mangeard.

Font Tageblatt

Si us plau no feu cap comparació amb el país amb més "talante" per m2 sota la capa del Sol.


Publica un comentari a l'entrada